Tortues au fil de la presse et des sites.

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Re: Tortues au fil de la presse et des sites.

Message  Admin le Sam 1 Nov 2014 - 18:16

Midi libre

Le Centre d'études et de sauvegarde des tortues marines de Méditerranée (Cestmed) veille sur ces animaux.



Comme chaque année, elles sont venues près des côtes françaises pendant la belle saison. Les tortues de Méditerranée aiment les eaux chaudes. Leur séjour languedocien s'étale donc de mai à septembre, pas plus. Après, cap sur les Baléares ou l'Italie du sud. "Elles s'en vont dès que la température de l'eau descend à 15° ou 14°, au plus tard début octobre", explique Jean-Baptiste Sénégas, responsable d'une association qui veille à leur protection, basée au Seaquarium du Grau-du-Roi.
Une trentaine de tortues recueillies

Depuis 2003, le Centre d'études et de sauvegarde des tortues marines de Méditerranée (Cestmed) prend en charge les animaux blessés ou échoués et les réadapte à la vie sauvage, avant de les relâcher. Cet été a apporté son lot de pensionnaires à l'accueil d'urgence du Grau-du-Roi. Une trentaine de tortues, recueillies en mer grâce au signalement de pêcheurs ou à l'intérieur des terres. "La semaine dernière encore, nous en avons récupéré deux, l'une à Salin-de-Giraud, l'autre à Port-Saint-Louis-du-Rhône, indique Jean-Baptiste Sénégas. La tortue marine peut parcourir jusqu'à 30 km par jour. Elle évolue aussi
bien dans le Rhône, près des côtes ou à 5-6 milles au large."

Nouvelle structure à La Grande-Motte

En mai dernier, le Cestmed a ouvert une nouvelle structure à La Grande-Motte, dans un bras de l'étang du Ponant. Ce centre de réhabilitation accueille les reptiles après les premiers soins, pour une durée variable, "de deux ou trois semaines pour les tortues qu'il faut seulement réhabituer à manger du vivant, à des périodes plus longues quand elles ont subi un choc plus important. Actuellement, nous en accueillons une qui n'arrive plus à couler et une autre souffrant d'une fracture de la mâchoire", poursuit le responsable du centre.
Cette mission vétérinaire n'est pas la seule vocation du Cestmed, qui s'investit aussi dans la sensibilisation du grand public. Au Grau-du-Roi, il peut visiter un musée des tortues, au sein du Seaquarium, et à La Grande-Motte approcher véritablement les animaux sur un sentier aménagé près de l'étang du Ponant. Des activités pour enfants sont proposées : hôpital des tortues sur des peluches, ateliers naturalistes, réalisation de photos artistiques par cyanotype.

Interventions dans les écoles

L'équipe du centre informe les visiteurs sur les menaces qui pèsent sur les tortues et les mesures de protection mises en œuvre. "Nous présentons aussi les autres espèces animales qu'on peut rencontrer en Méditerranée : baleines, cachalots, dauphins, ajoute Jean-Baptiste Sénégas. Tout au long de l'année, nous intervenons dans les écoles et auprès des enfants hospitalisés."

S'agissant des tortues marines de Méditerranée, on peut encore en apercevoir près de nos côtes, à la faveur d'une sortie en bateau. Frileuses en profondeur, elles remontent en effet volontiers à la surface réchauffer leur carapace.

_________________
avatar
Admin
Admin

Messages : 8154
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 59
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://amisdesamis.forumgratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tortues au fil de la presse et des sites.

Message  Admin le Sam 1 Nov 2014 - 18:36

L'express de Madagascar
mai 2014


Trafic d’animaux – Cinq mille tortues par mois vont vers l’Asie




Le  World Wildlife  Fund a crevé l’abcès vendredi, sur le trafic de reptiles entre Madagascar et l’Asie du sud-est. Une vaste contrebande perdure depuis 2005.

L’heure est grave. Une enquête du World Wildlife  Fund (WWF), pu­bliée vendredi, révèle que des milliers de tortues braconnées quittent chaque mois le territoire malgache, pour finir dans l’assiette, dans l’armoire à pharmacie de riches asiatiques, ou encore dans une famille étrangère comme animaux domestiques.
Anitry Ny Aina Ratsifandri­hamanana, nouvelle directrice du WWF à Madagascar illustre les résultats de cette enquête par des chiffres relevés au cours de l’année 2013. « Des recherches ont permis de constater que quatre-vingt-treize à deux mille huit cent tortues sont saisies par mois à l’issue de contrôles de la police de l’Air et des Frontières malgaches. Et encore, l’ampleur du braconnage et du trafic est plus grave », soutient-elle.
Le coordinateur du WWF à Madagascar, Tiana Rama­haleo précise, quant à lui, qu’en moyenne, 5000 tortues tombent chaque mois entre les mains de trafiquants qui opèrent non seulement dans la Grande Île, mais surtout sur la sphère internationale. Il se réfère à une étude menée par le WWF en 2005 qui chiffrait alors à 60000 le nombre de reptiles de cette espèce illicitement exportés.
Hémorragie
Cette année, l’hémorragie semble continuer. Alors qu’un Malgache de trente-huit ans s’est fait  prendre à l’aéroport international d’Ivato,  pas plus tard que mardi avec cent-vingt-sept tortues dissimulées dans une valise, une ressortissante russe s’est, quant à elle, fait prendre une semaine plus tôt avec quarante-neuf autres invertébrés qu’elle allait embarquer à Nairobi avec des serpents et des caméléons.
Ces deux dernières prises de la PAF ont été réalisées sur un vol à destination de Nairobi. « Ces animaux à sang froid sont vendus jusqu’à 2000 dollars l’unité dans des boutiques de l’Asie du sud-est comme en Malaisie. En fait, les trafiquants prennent des avions pour l’Afrique pour tenter de dérouter les contrôles », déclare le commissaire Mohamed Ali Randria­merison, chef PAF.
« Il est fort possible que 5000 tortues voire plus, quittent chaque mois Madagascar en contrebande. Toutefois, le plus important du trafic ne s’effectue pas que par voie aérienne. Ces réseaux qui ne cessent de faire parler d’eux font également sortir ces animaux par les côtes», déplore-t-il.
En saisissant la balle au bond, il indique qu’un dispositif permettant de déceler les trafics est opérationnel à l’aéroport international d’Ivato. « Les mesures préventives sont privilégiées. Il faut que les éléments soient toujours en alerte afin de débusquer les malfaiteurs», conclut le chef PAF.
Les cent-vingt-sept tortues saisies la semaine dernière ont été remises en liberté. Le ministère de l’Environ­nement Forêt a en revanche traduit devant la justice le trentenaire incriminé.

_________________
avatar
Admin
Admin

Messages : 8154
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 59
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://amisdesamis.forumgratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tortues au fil de la presse et des sites.

Message  Admin le Mer 26 Nov 2014 - 9:11

AFP
le 02/04/2014


Suisse: un train bloqué par un serpent à Berne

Les quelque 450 passagers ont été évacués du train et la police cantonale de Berne est intervenue pour saisir le serpent.
Un train intercity, assurant la liaison Berne-Bâle, a été bloqué en gare de Berne à cause d'un serpent, qui avait été aperçu par des passagers dans un wagon.

Les quelque 450 passagers ont été évacués du train, a-t-on appris auprès des Chemins de fer suisses, et la police cantonale de Berne est intervenue pour saisir le serpent.

Il s'agit d'une couleuvre, non venimeuse, longue de 50 centimètres. Elle se trouvait dans un puits d'aération du train, a précisé la police cantonale.

Selon les CFF, il est vraisemblable que le serpent ait été amené dans le train par un individu, car il est pratiquement exclu qu'il ait pu pénetrer lui-même dans une voiture à l'arrêt. L'Intercity aurait dû quitter Berne à 07h34 pour Bâle. Les 450 passagers ont dû changer de train et sont arrivés à Bâle avec un léger retard.

_________________
avatar
Admin
Admin

Messages : 8154
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 59
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://amisdesamis.forumgratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tortues au fil de la presse et des sites.

Message  lulu la tortue le Mer 26 Nov 2014 - 18:21

les couleuvres voyagent sans tickets ? ce sont des resquilleurs ...sans doute quelqu'un qui l'avait apporté dans un panier et elle s'est sauvée ....

_________________

avatar
lulu la tortue
modérateur

Messages : 4070
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 73
Localisation : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tortues au fil de la presse et des sites.

Message  Admin le Dim 29 Mar 2015 - 15:10

Nice Matin
29 Décembre 2014



170 bébés tortues de Madagascar saisis à Roissy



170 bébés tortues rares de Madagascar ont été saisis ce lundi à Roissy. Les reptiles, prisés par les collectionneurs, étaient dissimulés dans des caisses de concombres. Ils ont été confiés au Village des tortues de Gonfaron.



Les tortues étoilées de Madagascar sont une espèce en voie de disparition. Les animaux, enveloppés dans du scotch et cachés dans le double-fond de caisses de concombres, étaient à destination du Laos, selon la douane.




Le transport de spécimens de cette espèce très menacée et protégée par l'annexe 1 de la Convention de Washington est totalement interdit, sauf permis spécial. Une telle saisie à Roissy est rare, les douaniers tombant plus souvent, en matière d'animaux vivants, sur des tortues du Maghreb, moins menacées, ou des oiseaux tropicaux.

S'agissant d'une saisie "sèche", sans interpellation, il est peu probable que l'affaire ait des suites judiciaires. Sur les 170 bébés reptiles saisis le 14 décembre, 15 avaient succombé du fait de "conditions de transport particulièrement inadaptées", a précisé la douane.

Les survivants ont été remis à une association spécialisée, le Village des tortues à Gonfaron dans le Var.

Là, "on les a mis au chaud et on les a baignés dans un produit désinfectant", a relaté le directeur de ce centre, Bernard Devaux. "Elles ont manqué d'eau, mais il faut les réhydrater doucement pour éviter un nouveau choc", a-t-il ajouté.

Trop jeunes, avec leur poids de 20 g et leur 3 à 4 cm de diamètre, pour supporter immédiatement un deuxième vol transcontinental, ces tortues pourraient retourner à Madagascar après quelques années de convalescence.

Les petites tortues ont chacune un motif de carapace différent. Selon le directeur du Village, elles sont considérées comme les plus belle tortues de la planète.

_________________
avatar
Admin
Admin

Messages : 8154
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 59
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://amisdesamis.forumgratuit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tortues au fil de la presse et des sites.

Message  lulu la tortue le Dim 29 Mar 2015 - 17:12

pauvres petites tu te rends compte tout ça pour le Laos où ils le mangent sans doute?, ficelées avec du scotch pauvres bêtes..les voici à Gonfaron ils vont en prendre soins mais certaines mourront encore sans doute .. Rolling Eyes

_________________

avatar
lulu la tortue
modérateur

Messages : 4070
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 73
Localisation : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tortues au fil de la presse et des sites.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum